Je n'ai rien à cacher... Vraiment ?

Rédigé par Maxeric - - Aucun commentaire

 
Aujourd'hui, dans notre monde connecté, nous diffusons consciemment ou inconsciemment beaucoup d'informations personnelles sur internet.
Loin d'anticiper les conséquences à court ou long terme, certains d'entre nous, lorsqu'ils sont interrogés sur le sujet, répondent, "peu importe, je n'ai rien à cacher".
Je suis bien entendu en désaccord avec cette affirmation. Je suis convaincu que la majorité de mes actes, pensées, interactions sociales ne regardent que moi.

Je vais tenter de regrouper sur cette page (et la remettrai à jour si besoin) les situations ou arguments permettant de démontrer que nous avons bien tous quelque chose à cacher... Et qu'il est indispensable de pouvoir conserver cet espace de vie privée pour le futur.


Ce que je communique n'est pas illégal

Pourquoi cacher une information qui n'est pas illégale ? Peut-être parce que rien ne garantit que cela ne deviendra pas illégal plus tard... La seconde guerre mondiale et le traitement fait aux juifs en est le parfait exemple.

Penser à plus tard


Sans aller sur l'argument de la légalité, quels seront les impacts des photos de fêtes un peu trop arrosées sur ma future recherche d'emploi, mon employeur, mes patents ?

L'impact sur les tiers

Ce que vous communiquez ne vous pose aucun problème, mais avez-vous pensé à l'impact sur les autres ? Cela nous ramène au point précédent.

Se protéger des escrocs

Évitez de répéter sur les réseaux sociaux combien vos vacances à l'autre bout du monde dont géniales après avoir donné toutes les informations nécessaire à identifier votre lieu de vie habituel. Les escrocs n'attendent que cela pour venir vous alléger de quelques biens...

L'impact de ses propres relations

Afficher être en relation avec les personnes "controversées" (militants associatifs, politiques...) peut vous rendre suspect aujourd'hui ou plus tard. Cela entraînera immanquablement une mise sous surveillance de vos comportements. Dès lors que vous en aurez connaissance, vous commencerez alors à vous autocensurer pour ne pas vous attirer des problèmes.

Les multiples identités

Pensez-vous, qu'en  tant que directeur d'agence bancaire, afficher votre passion pour les nains de jardins sur les réseaux sociaux vous aidera à améliorer votre crédibilité professionnelle?

Faire assumer n'avoir rien à cacher

Demander à la personne affirmant n'avoir rien à cacher de donner ses codes des connexion mail, réseaux sociaux... Ca devrait tempérer la "transparence" de votre interlocuteur.

Société de transparence

Si la demande précédente ne suffit pas, pousser la logique du rien à cacher jusqu'à l'absurde : puisque nous n'avons rien à cacher, pourquoi ne nous promenons-nous pas dans la rue totalement nus ? Pourquoi ne pas vivre dans des maisons aux murs transparents, sans serrures, où chaque pièce est équipée d'une caméra de surveillance (toilettes et chambre à coucher comprises) et où nos pratiques sexuelles sont communiquées à tous ? Personnellement, je ne connais personne qui accepterait ça...

En résumé, nous n'avons peut-être rien à cacher, mais beaucoup à préserver...

Pour aller plus loin : http://jenairienacacher.fr/



Utilisateur de GNU/Linux depuis 2006 (Ubuntu, Xubuntu, Debian, Mint et maintenant Manjaro).
Très sensible aux questions de vie privée, technophile averti, humain avant tout.
Membre de l'April , soutien mensuel de La Quadrature du Net.
Retrouvez-moi sur Twitter et Diaspora


Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot ornn ? :